Comment un détective privé effectue-t-il son travail ?

Trouver des ressources juridiques pour les clients est l’objectif principal de cette carrière. Le détective privé travaille souvent pour des entreprises (compagnies d’assurance, cabinets de conseil, etc.) et des particuliers. Ainsi, il est amené à traiter des affaires de nature très différente.

Une entreprise peut lui demander de surveiller un employé pour voir comment il passe son temps, entre autres. Avant d’embaucher un nouvel employé, l’entreprise peut rechercher la véracité de l’expérience professionnelle déclarée sur le CV du candidat.

Par conséquent, l’une de ses principales activités est la collecte d’informations. Il peut s’agir d’examiner la situation juridique d’une autre entreprise ou d’enquêter sur sa stabilité financière. En outre, on constate une recrudescence des demandes de vérification des antécédents et des enquêtes sur d’éventuelles fraudes à l’assurance liées à la couverture des accidents du travail et des véhicules. En outre, il peut rechercher des preuves d’espionnage industriel.

A lire aussi : Quand faut-il faire appel à un détective privé ?

Lorsqu’il s’agit de demandes privées, un détective privé est généralement engagé pour enquêter sur des problèmes conjugaux ou familiaux (tels que les finances, l’infidélité et la garde des enfants), mais on peut également lui demander de retrouver des objets perdus ou de localiser une personne disparue, même au-delà des frontières internationales (à condition qu’il ait les documents nécessaires pour le faire). Les enquêtes sur les personnes disparues peuvent porter sur des accidents malheureux ou des recherches infructueuses de collecteurs de dettes malhonnêtes. Les rapports d’un détective privé peuvent être admissibles devant un tribunal, bien que le juge ait le dernier mot quant au poids à accorder à chaque élément de preuve. Lorsqu’ils sont mandatés par l’une des parties à un litige, leur impartialité peut être remise en question.

Les démarches administratives

En premier lieu, le détective privé discute de la mission proposée avec le client au cours d’un entretien programmé. Cela lui permet de recueillir toutes les données pertinentes et de confirmer la légalité de la mission. Il est libre de refuser une mission s’il estime qu’elle est contraire à sa morale ou à la loi. Ensuite, il calcule combien de temps, d’argent et d’efforts seront nécessaires. Lorsqu’un client accepte le devis d’un détective privé, il signe un contrat de mandat autorisant le détective à mener l’enquête demandée.

L’enquête

Le détective privé utilise une grande variété de techniques, notamment les enquêtes administratives (comme la vérification de la solvabilité), les recherches sur Internet (bases de données, médias sociaux, etc.), la surveillance des lieux et des personnes, les écoutes téléphoniques, les entretiens avec les témoins et les déductions logiques.

Résultats de l’enquête

Après avoir terminé ses recherches, il compile toutes les données dans un rapport de synthèse. Les moyens de l’enquête doivent toujours être à la hauteur de ses objectifs. En outre, le rapport suit des directives précises pour s’assurer qu’il est recevable devant un tribunal, notamment qu’il est « de bonne foi », « détaillé », « circonstanciel », « précis », « sans animosité », « sans affirmation litigieuse ou illégale », « non préjudiciable à la vie privée » et « factuel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *