Comment devenir un détecteur privé sans diplôme ?

Beaucoup de gens connaissent encore mal le métier de détective, souvent représenté dans la culture populaire comme un homme de l’ombre impénétrable qui se cache derrière un chapeau haut de forme.

Apprenez tout sur ce métier, de sa finalité à sa formation en passant par ses méthodes de recrutement et de réinsertion.

Quelle est la description exacte du travail d’un détective privé ?

Un détective privé rassemble des preuves et des informations pour le compte de particuliers ou d’entreprises afin de les aider à faire valoir ou à défendre leurs droits en justice.

Depuis 2012, le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité) est chargé de faire respecter la réglementation mise en place par la loi de 2003 dite « loi Sarkozy« . Cette règle rend obligatoire l’obtention d’un diplôme, d’une certification et d’une carte d’identité pour chaque détective nouvellement embauché.

A lire aussi : Comment un détective privé effectue-t-il son travail ?

Pour les particuliers :

  • recherche de personnes disparues 
  • affaires familiales (en cas de divorce, maltraitance, violences conjugales, adultères…)
  • enquêtes prénuptiales 
  • héritage 
  • cas d’abus de faiblesse 
  • recherche de débiteurs 

Pour le compte des entreprises :

  • protection des brevets
  • lutte contre la contrefaçon 
  • concurrence déloyale
  • harcèlements, vols, travail dissimulé
  • escroqueries (à l’assurance, etc.)
  • renseignement sur un futur employé 
  • vérification en cas d’arrêt de travail
  • solvabilité 
  • contre-espionnage

Les organismes d’investigation clandestine

L’investigation privée étant un secteur réglementé, chaque aspirant détective privé doit être titulaire d’une licence inscrite au Registre national des licences professionnelles (RNCP). Après vérification de votre qualification professionnelle, vous devez demander un agrément au CNAPS pour pouvoir exercer.

N.B. À l’heure actuelle, aucune formation à distance n’est enregistrée.

Arpenteur des salaires/Agent de recherche privé CQP

La formation des futurs détectives est dispensée sur 640 heures par l’Institut de Formation des Agents de Recherches (IFAR) à Montpellier et l’École Supérieure des Agents de Recherches Privées (ESARP) à Paris.

Il y a quelques conditions à remplir pour le suivre. Ainsi, il faut avoir :

  • le BAC,
  • le permis B et un véhicule,
  • un casier judiciaire vierge,
  • une bonne condition physique,
  • une autorisation d’entrée en formation délivrée par le CNAPS.

L’obtention du diplôme se fait après :

  • rédaction d’un rapport de stage et sa soutenance devant un jury,
  • une épreuve pratique,
  • épreuve écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *