Comment engager un détective privé ?

La plupart des gens ne pensent pas qu’engager un détective privé est quelque chose qu’ils feraient sur un coup de tête.

Si l’une des situations suivantes s’applique à vous : votre partenaire rentre tard le soir et reste vague lorsqu’il explique pourquoi, un ancien employé est soumis à une clause de non-concurrence et toute porte à croire qu’il ne la respecte pas, ou votre enfant mineur fréquente des personnes qui ont une mauvaise influence sur lui.

Si vous ne vous sentez pas prêt à faire face à de telles circonstances et que vous souhaitez faire appel à un détective privé, mais que vous n’êtes pas sûr des démarches à entreprendre, cet article vous aidera.

Cet article vous fournira les étapes à suivre pour engager un détective privé et répondra à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le processus.

Quelle est la recherche à faire avant d’engager un détective privé ?

Prospection sur Internet

Les gens n’utilisent presque plus de rentes en papier. Les gens préfèrent utiliser les moteurs de recherche et l’internet plutôt que d’engager un détective privé. Les détectives privés peuvent être trouvés dans une variété d’espaces publicitaires en ligne et hors ligne. Que ce soit via l’édition numérique des Pages Jaunes en ligne ou via leur propre présence en ligne. Il existe une pléthore de points de connexion entre les détectives privés et le grand public et le secteur des affaires.

A lire aussi : Qualités requises pour être un détecteur privé

La plupart des sites web de cabinets d’enquête privés font de la publicité :

  • le type d’enquêtes qu’ils peuvent effectuer,
  •  une sélection de documents juridiques pertinents,
  •  une section consacrée à leurs méthodes et à leurs honoraires, etc.

Il est donc essentiel d’explorer en profondeur le site web afin de savoir à l’avance si la demande est réalisable ou non et combien elle peut coûter.

Le contrôle de la conformité aux exigences légales

Le CNAPS est opérationnel depuis juillet 2012. Il a pour principale responsabilité la remise des titres. Il est également responsable de l’encadrement des détectives privés. Ainsi, une fois que le candidat a terminé sa formation professionnelle, il doit déposer un dossier auprès du CNAPS. Le CNAPS ne donne son autorisation que si le candidat a satisfait à toutes les exigences morales. Un agrément est accordé au directeur, et l’entreprise est autorisée à exercer une autorité administrative. Ces titres se présentent sous la forme de papiers officiels sur lesquels est imprimé un numéro. Cela permet à quiconque de confirmer la légitimité des certificats en question. Ces numéros doivent figurer sur tous les documents commerciaux. Ensuite, il suffit de se rendre sur le site de la DRACAR du ministère de l’Intérieur. Tout détective privé digne de ce nom doit être en mesure de fournir des documents attestant de sa formation et de son autorisation légale de travailler.

N’oubliez pas qu’aucun détective privé ne peut rivaliser avec les ressources du gouvernement. Le fait qu’il ait été autrefois policier ou gendarme, par exemple, ne peut être divulgué sur aucun document professionnel.

Devis disponibles sur demande

Il n’existe pas de code de déontologie régissant l’investigation privée. Les détectives privés peuvent donc fixer leurs propres tarifs en fonction des services qu’ils fournissent. Bien qu’il soit généralement admis que les tarifs des détectives privés en France varient entre cinquante et cent euros H.T. par heure, cela n’inclut pas les dépenses telles que le temps de déplacement ou le stationnement. Si l’enquête nécessite davantage de ressources humaines, le prix peut augmenter. L’étiquette de prix correspond généralement au coût de la vie. Ainsi, le coût d’un détective privé sera beaucoup plus élevé à Paris qu’il ne le serait dans le sud de la France.

Enquête d’opinion auprès des clients

Cependant, bien que l’avis des clients soit certainement digne d’être pris en considération, il faut tout de même procéder avec prudence. De nos jours, il n’est pas rare que les avis « postés » par les clients aient en réalité été commandés par l’entreprise à des amis et des membres de la famille ou à un site d’avis tiers. Il n’existe aucun moyen réaliste et pratique de réglementer les moteurs de recherche. Mais les avis négatifs peuvent aussi provenir de concurrents ou de personnes qui n’ont pas engagé de détective privé. Par conséquent, le meilleur avis reste celui d’une personne qui a effectivement engagé un détective privé ou d’un professionnel du droit (avocat, notaire, hussier de justice) qui travaille avec un détective privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *